Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, de nombreux fournisseurs proposent désormais des contrats de gaz naturel. Prix fixes, prix indexés ou tarif réglementé… Il est parfois difficile de s’y retrouver. Contrairement à l’électricité, les prix varient d’un mois à un autre. Nous vous proposons donc un petit guide afin de vous aider à vous y retrouver.

Contactez un conseiller papernest pour trouver la meilleure offre possible.

Comment trouver son contrat de gaz ?

Comment ça marche ?

En France, la tarif du gaz naturel comprend une partie fixe et une partie variable, qu’importe le fournisseur d’énergie. Les contrats de gaz dépendent donc de ces variables. Ainsi, pour comprendre sa facture de gaz naturel, il faut prendre en compte :

  • L’abonnement, qui est un cout fixe qui correspond à l’acheminement du gaz.
  • La consommation réelle ou estimée qui est la quantité d’énergie consommée en mètres cubes et convertie en kWh.
  • Les taxes et les contributions

Les taxes de contribution

Ces taxes sont au nombre de trois et elles représentent en moyenne 20% du prix de votre facture. Vous pouvez donc y retrouver :

  • La CTA ou la Contribution Tarifaire d’Acheminement qui correspond à 2% du montant de la facture de gaz pour une personne utilisant cette énergie pour son chauffage. Cela équivaut à 25 à 30€ chaque année.
  • TICGN ou la Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel qui est payée à l’Etat à travers les fournisseurs.
  • La TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée). Son taux peut varier : vous avez la TVA à taux réduit de 5,5% sur l’abonnement HT et la CTA et la TVA à taux plein de 20% sur le montant des consommations HT facturé par l’opérateur.

Tous les fournisseurs de gaz, qu’ils soient historiques, comme EDF ou Engie ou alternatifs, tels que Total Spring, Direct Energie ou Antargaz, sont concernés par ces taxes.

Les critères qui influent sur le prix du gaz naturel

Le prix du gaz est influencé par plusieurs critères différents :

  • L’option tarifaire retenue : Base, B0 (cuisson, eau chaude), B1 (chauffage, eau chaude et/ou cuisson) et B2i (logement de plus de 200m2). La classe de consommation la plus fréquente est la B1.
  • La zone tarifaire de gaz : il en existe six qui sont classés selon leur distance avec le point principal de distribution de gaz.
  • Le tarif choisi, selon que vous optez pour un tarif réglementé (fixe) ou un tarif indexé.
  • L’approvisionnement en gaz : le tarif du gaz est indexé en partie sur les produits pétroliers et le prix du gaz sur les marchés de gros.

Le prix du kWh, quant-à-lui, dépend du type de contrat que vous avez choisi. Vous pouvez opter pour le tarif réglementé qui est le prix fixé par l’Etat, ou pour des contrats au tarif du marché qui est un tarif indexé par le fournisseur.

Comparatif des différents contrats de gaz

Afin de mieux comprendre les différentes offres de gaz qui s’offrent à vous, vous avez la possibilité d’effectuer un comparatif sur cet article. Nous vous proposons également de voir les avantages et les inconvénients de chaque type d’offre ci-dessous.

Les contrats de gaz à prix fixe

Les offres à prix fixes permettent aux abonnés de définir un prix fixe du kWh de gaz naturel à payer chaque année. Le prix est donc fixe pendant un certain nombre d’années qui est fixé au moment de la souscription (1,2 ou le plus souvent 3 ans).

Les + de ce type de contrat :

Le particulier s’assure une certaines stabilité vis-à-vis de son abonnement lorsqu’il souscrit à ce type de contrat. Cela lui permet de savoir quel tarif il va payer et ce, quel que soient les évolutions du marché et les conséquences sur le prix du gaz. En effet, depuis plusieurs années, le prix du gaz sur le marché du gros ne cesse d’augmenter, ce type d’offre vous met donc à l’abris d’une hausse trop importante.

Les – de ce type de contrat :

L’inconvénient est que le prix du kWh définit avec le fournisseur d’énergie est le toujours plutôt élevé, notamment par rapport au prix des tarifs indexés, qui si elles ne garantissent pas des prix stables, permettent de réaliser des économies plus importantes.

Les contrats de gaz à prix indexé

Les contrats de gaz à prix indexé sont fixés en fonction de l’évolution des tarifs réglementés du gaz. Cela signifie que de le prix de kWh de gaz naturel fixé dans ces offres évolue à la hausse ou à la baisse proportionnellement à celui fixé dans les tarifs réglementés appliqués par Engie. Les Tarifs Réglementés en Vigueur (TRV) correspondent aux tarifs fixés par l’Etat concernant l’énergie. Seuls les fournisseurs historiques peuvent la proposer.

Les contrats de gaz révisables à la baisse

Ces contrats s’inspirent des offres à prix fixes, puisqu’ils assurent une stabilité du prix aux particuliers. Elles présentent cependant l’avantage indéniable puisqu’elles proposent une indexation à la baisse du prix du kWh payé par le consommateur, au jour de la date d’anniversaire de la souscription. La baisse ne peut cependant pas excéder les 7%. Cela permet donc de voir son contrat réévalué à la baisse chaque année, même si la tendance de ces dernières années est plutôt une hausse du prix du gaz.

Comparatif des différents contrats de gaz

Afin de pouvoir vous faire une idée des différentes offres proposées et surtout de trouver le fournisseur et le contrat de gaz le moins cher, nous vous proposons un comparatif des différentes offres des fournisseurs de gaz. Vous pourrez ainsi comparer les prix des contrats de gaz naturel, que ce soit chez Engie, Eni, le fournisseur Total Spring ou même Direct Energie.

Comparatif des abonnements de gaz au 1er juillet 2018 (€ TTC/an)

Fournisseur
Offre
Base B0 B1/B2I
Engie
Ajust 3 ans
Garantie 1 à 4 ans
Offre connectée
111,5 235,37 235,37
Engie
Mon gaz vert
109,98 250,44 250,44
Direct Energie
Offre classique
Offre verte
Offre Online
97,68 109,92 250,08
Total Spring
Prix fixe
Prix indexé
97,56 109,68 249,84
Total Spring
Offre Online
96,6 108,72 248,88
Eni
Offre online
Evo
Astucio Eco
122,4 134,55 277,83

L’évolution des tarifs de gaz

Afin de vous aidez à vous faire une idée de l’augmentation des tarifs de gaz et afin que vous puissiez vous faire une idée des périodes où les contrats de gaz étaient pas chers.

Evolution du tarif du gaz HT de janvier 2017 à juillet 2018

mois année Evolution du tarif
janvier 2017 +2.3 %
février 2017 – 0.6%
mars 2017 +2.6%
avril 2017 -0.7%
mai 2017 -3.3%
juin 2017
juillet 2017 -4.3%
août 2017 -0.8%
septembre 2017
octobre 2017 +1.2%
novembre 2017 +2.6%
décembre 2017 +1%
janvier 2018 +2.3%
février 2018 +1.3%
mars 2018 -3.0%
avril 2018 -1.1%
mai 2018 +0,4%
juin 2018 +2,1%
juillet 2018 +7,45%

Foire aux questions

Peut-on souscrire un contrat de gaz pour le gaz en bouteille ?

Afin d’avoir du gaz en bouteille, vous devez vous rendre chez un revendeur Butagaz. Vous ne pouvez pas avoir d’abonnement d’un fournisseur historique pour ce type de gaz. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site de Butagaz.

Comment obtenir un contrat pour du gaz de ville ?

Le gaz de ville est un gaz en voie de disparition, il n’est donc pas possible de se faire raccorder. En effet, e gaz de ville est un gaz dangereux puisqu’il contient du monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique et inodore. Le gaz de ville à donc progressivement disparu pour être remplacé par le gaz naturel.

Comment avoir un contrat de gaz chez EDF ?

EDF est le fournisseur d’électricité historique en France. Mais avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, ce dernier s’est également mis à proposer des contrats de gaz. Vous pouvez donc opter pour le contrat Avantage Gaz qui est une offre à prix bloqué pendant 4 ans. N’hésitez donc pas à prendre contact avec le fournisseur afin qu’il vous aider à trouver une offre adaptée.